Samedi 24 juin 2017

La Paroisse Enregistrer au format PDF

La Maison Paroissiale

EgliseTroslyBreuil -  voir en grand cette image
EgliseTroslyBreuil


Paroisse de la Vallée de l’Aisne
7, ter rue du Docteur Moussaud
60350 CUISE LA MOTTE

  • Tél : 03-44-40-63-58
  • Courriel paroisse : paroissevalleeaisne chez outlook.fr

« Le repos du Sabbat »

  • Le livre de la Genèse dans sa première page raconte l’œuvre créatrice de Dieu. Rapportée sur 7 jours la Création semble achevée. Il n’en est rien  ; nous le rappelons chaque dimanche dans la profession de foi du Credo, nous affirmons au présent  ; «  je crois en Dieu le Père tout puissant Créateur etc.  ». Nous ne regardons pas dans la foi la Création comme un acte du passé mais bien comme une œuvre qui continue de se réaliser sous nos yeux.
  • Je tenais au début de ce temps que nous appelons les «  grandes vacances  »  ; à vous proposer de méditer sur le 7e jour, celui dont le passage de la Genèse dit que Dieu se reposa  : «  Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite. Il se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’il avait faite.  » Gn 2,2
  • Le repos tel qu’il est entendu dans le texte sacré ne correspond pas au repos tel que nous le concevons de nos jours. Pour nous, le repos est une absence d’activités, un temps de vacances de travail, en clair dans le sens commun, se reposer c’est ne rien faire. (Il y a un excès dans ce regard, car se reposer cela peut sous un angle différent signifier faire autre chose  ; certaines personnes trouvent reposant de faire du jardin par exemple). Mais une chose est sûre, la donnée générale indique une détente physique ou une absence de travail.
  • Dieu ne se repose pas de cette manière car il n’est pas un être en ayant besoin, n’étant pas fatigué  ; le repos divin est donc un acte différent de celui d’avoir créé mais il demeure un acte. Dieu est le contemplatif par excellence, le repos divin est donc une plongée l’abîme infini de sa contemplation.
  • Se reposer l’été, cela peut conduire à choisir de ne rien faire, de faire autre chose, mais au fond à la lumière du livre de la Genèse à donner une place centrale à la contemplation et donc à la prière. Bon été  !

Père Jean Frédéric curé

info document Pierrefonds - St Sulpice Maison Paroissiale - Chapelle St Vincent EgliseAttichy