Jeudi 13 octobre 2011 — Dernier ajout samedi 14 avril 2012

L’église de Nampcel Enregistrer au format PDF

L église de Nampcel
L église de Nampcel

Liziard, évêque de Soissons, accorda en 1125 l’autorisation de bâtir un oratoir à Bellefontaine dont il confirma la possession à l’abbaye Saint-Barthélemy de Noyon. En 1144 le Prieuré de Pierrefonds céda à celui-ci tout ce qu’il avait dans la paroisse de Caisne.

La terre relevait du roi. Par une charte de 1186, octroyée à Milon de Bellefontaine, Philippe-Auguste exempta de taille (impôt) ceux qui viendraient s’établir près du Prieuré. Charles VI confirma ce privilège au mois de décembre 1389.

La terre de Nampcel appartint d’abord aux châtelains de Coucy. Guy, avant de partir pour la Terre Sainte, donna aux moines d’Ourscamp le bois La haye, pour être défriché, et Renaud de Magny, sire de Nampcel, fit don aux mêmes religieux de tout le manage qu’il possédait sur la montagne de Nampcel, puis le bois avoisinant, du consentement d’Aanor, sa femme, et de ses enfants Guy et Renaud. Pierre, maire de Nampcel, vendit à l’Abbaye un bois touchant à celui de Bouillon.

La seigneurie appartint ensuite à la maison de Coucy, à Raoul III, puiné de cette maison, qui épousa Elisabeth de Chatillon. Guillaume d’Aumale, troisième fils de Jean et Jeanne de Soissons-Moreuil, fut seigneur de Nampcel et de Chavigny. Il fut porte-enseigne du roi louis XII, et épousa Louise de Wissebecque, dont il eut Jean. Jean IV d’Aumale, écuyer, fut seigneur de Nampcel ; il s’allia à Florence de Blécourt, dame de Cambronne, qui laissa huit enfants.

Charles d’Aumale fils aîné, fut seigneur de Nampcel et de Cambronne. Il mourut en 1551. La seigneurie de Nampcel passa dans la maison de Montmorency, branche des seigneurs de Bours, pour revenir encore à la famille d’Aumale.

Le Roi Henri II, par une ordonnance du mois de septembre 1555, donnée à saint-germain-en-Laye, établit à Nampcel une foire au mois d’octobre, une autre au mois de janvier, ainsi qu’un marché le vendredi de chaque semaine. Dès le XVIIIe siècle, la maison Brunet d’Evry, originaire de Bourgogne, possédait cette terre. L’Eglise paroissiale est sous vocable de Saint-Suplice et de Saint-Antoine.

le château de Nampcel
La seigneurie appartenait, au XVIe siècle, à Raoul de Blérancourt, diverses alliances firent passer cette propriété à la maison de Montmorency d’Aumalle puis aux Brunet d’Evry.
Détruit au cours de la Révolution de 1789, il fut reconstruit selon sa propre image pour être à nouveau, mis à plat lors de la Grande Guerre. Il fut reconstruit dans les années 1920 dans sa même image, mais avec suppression de l’étage supérieur.

François LEBEE