Jeudi 13 octobre 2011 — Dernier ajout mercredi 11 avril 2012

L’église de Bitry Enregistrer au format PDF

L église de Bitry
L église de Bitry


Bitry avait un château dans l’enceinte duquel l’église était comprise, c’était une châtellenie relevant de l’abbaye de Saint-Médard de Soissons.

La cure fut donnée en 1103 au chapitre cathédral de Soissons par l’évêque Manassès. Il y avait un vicaire institué en 1633.

Le château appartînt aux seigneurs de Bitry, qui furent : De la Fontaine Philippe, fils de philippe et de Marie de Conty, né le 4 janvier 1572, fut seigneur de Bitry, capitaine de chevaux-légers. Il épousa Anne de Bommercat qui, après la mort de son mari le 7 février 1627, fit un partage de ses biens avec ses six enfants et se retire dans le couvent des Ursulines de Crespy, où elle se fit religieuse, puis mourut en odeur de sainteté, le 28 mai 1642.

La seigneurie de Bitry passa à son fils aîné, de la Fontaine Henry, seigneur de Bitry, né en 1606, il fut gouverneur de Noyon en 1666. Il se maria à Marie le Picard, le 28 mars 1636, et eut : de la Fontaine Charles-Henri, seigneur de Bitry, de Saint-Pierre et d’Yriet, né le 7 octobre 1647, page de la grande écurie du roi, et qui mourut le 3 décembre 1718. Il avait épousé, le 15 décembre 1705, Valentine d’Harlus qui mourut le 12 février 1721, en laissant sept enfants.

Sa fille, Anne-Charlotte, dame de Bitry, fut mariée en 1706 à François des Essarts, seigneur de Lignière. Aucun de ses enfants ne porta le titre de seigneur de Bitry (P. Anselme). La seigneurie appartînt ensuite au duc de la Trémouille, seigneur d’Attichy. Les communes de Bitry et de Saint-Pierre-les-Bitry avaient été réunis en une seule dans l’année 1827. Elles ont recouvré, par ordonnance royale du 15 septembre 1833, leur existance distincte.

L’église (monument historique), dédiée à Saint-Suplice et Saint-Antoine, est une grande construction en pierres d’appareil, qui a subi plusieurs remaniements. La façade appartient au style de la Renaissance. Le clocher, est un monument remarquable pour ses parties d’architecture du XIIe siècle.

François LEBEE